MENU

Sculpture Link Knokke

FOIRES ET EVENEMENTS

Avec un sentiment de fierté, nous pouvons annoncer cette année-ci la 25me édition de Sculpture Link. Elle a lieu du 15 juin au 15 août inclus. A l’occasion de ce jubilé, nous voulons confronter chaque amateur d’art aux sculptures uniques de deux artistes internationalement connues : l’Américaine Carole Feuerman et l’Italienne Rabarama.  Elles illustrent de manière frappante et personnelle le thème séculaire de la femme et du nu féminin. De la Vénus de Willendorf jusqu’à maintenant, la femme occupe un place importante dans le langage plastique de quasi toutes les civilisations. Elle symbolise la fertilité, la maternité, l’harmonie des formes, la beauté, la force, l’intelligence et la spiritualité, mais aussi la séduction et la perversité. Son être se situe au centre de bien des aspirations; il est vulnérable et élevé en même temps. Les poètes l’enveloppent de paroles et de phrases exquises. Les plasticiens l’abordent avec respect et passion, avec des images de désir et de vénération. La promenade de sculptures jubilaire veut séduire le spectateur avec 25 œuvres monumentales qui chantent la beauté et le rayonnement de la femme et qui illustrent la personnalité créatrice de l’artiste.

Carole Feuerman (1945, Hartford, Connecticut, Etats-Unis)  représente brillamment l’hyperréalisme et est une icône couronnée de succès d’une civilisation qui est aussi la nôtre. Elle est une artiste universelle. Elle peint, elle dessine, elle crée des gravures et des installations et elle modèle des sculptures grandeur nature et monumentales en matière synthétique et en bronze. Un de ses thèmes préférés est celui des nageuses et des baigneuses. Ses personnages incarnent, parfois de façon fragmentaire, la force, le charme et l’élégance de la jeunesse et font preuve d’une reproduction méticuleuse et réaliste du corps féminin. Ils évoquent son rayonnement esthétique. Le visage de ses personnages exprime une assurance tranquille, le triomphe, la profondeur d’esprit et un équilibre spirituel. Ses figures élégantes s’insèrent parfaitement  dans l’ambiance de Sculpture Link à proximité de la mer. Carole Feuerman travaille à New York et à Miami. En 2013 ses sculptures trônaient dans les Giardini de la Biennale de Venise. Elle a exposé plusieurs fois dans bien des musées des Etats-Unis ainsi qu’en Europe, à l’Hermitage de Saint-Pétersbourg, en Chine et en Corée du Sud. Elle a reçu plusieurs prix importants. Ses oeuvres se trouvent dans des collections de qualité comme celle de l’ancien président des Etats-Unis, du Dr. Henry Kissinger, de l’empereur du Japon…. Sa présence à Knokke-Heist peut être considérée comme un événement éloquent et haut de gamme.

L’œuvre de l’artiste Rabarama, née à Rome en 1969, pseudonyme de Paola Epifani, qui vit et travaille à Padoue, se consacre également au corps féminin, mais alors d’une manière toute particulière qui intrigue et force l’admiration à cause de son langage plastique et de son rayonnement matériel. Ses figures adoptent des attitudes inhabituelles et frappent d’emblée par leur beauté formelle et par la peau de ses bronzes garnis de motifs et d’incisions, d’éléments décoratifs colorés et d’une sorte de treillis qui couvre la sculpture entière en lui fournissant une présence quelque peu étrange. Elle modèle l’argile; elle taille la pierre et le marbre; elle peint ses bronzes; elle crée des bijoux; elle grave et elle peint. Ses sculptures révèlent une multitude d’attitudes. Elles frappent à cause de la complexité de leur langage de formes qui possèdent une éloquence claire et puissante. Elles surprennent et intriguent; elles aliènent les esprits puisque, outre le rayonnement de la stature, le corps peint évoque une atmosphère inattendue et possède une rythmique à lui. Sa collaboration artistique avec le Cirque du Soleil est aussi remarquable qu’inoubliable.

La promenade à pied ou en vélo se situe sur la digue de mer à partir du Zoute direction Heist-Ouest pour aboutir au parc du CC Scharpoord où a lieu la 43me édition d’Art Nocturne Knocke du 11 au 15 août inclus. Dans le stand de Bel-Air Fine Art, qui collabore cette année-ci avec Sculpture Link, on peut entrer en un contact plus intense avec l’œuvre de Carole Feuerman et de Rabarama moyennant  des formats plus  petits, bien entendu.
Une quarantaine de stands sont prévus lors de l’édition future d’ANK. Des antiquités, l’art moderne et actuel ainsi que le design y sont présentés en un agencement éclectique, qualitatif et fraîchement  contemporain grâce à une nouvelle formule dynamique de six jours.